Conception

Comment Concevoir des E-mails Visuellement Attrayants

Si vous êtes à la recherche d’un outil susceptible de vous aider à établir des relations à long terme avec vos clients, rien ne vaut ce bon vieux courrier électronique. La possibilité d’atteindre votre public dans un endroit que les gens consultent tous les jours – leur boîte de réception – vous permet de convertir les prospects en clients satisfaits et de maintenir l’engagement.

Il en va de même si vous êtes un blogueur, un organisateur d’événements ou si vous travaillez pour une organisation à but non-lucratif. Chaque fois qu’il s’agit d’instaurer un climat de confiance et d’établir un lien avec les utilisateurs, l’e-mail marketing est indispensable et constitue l’épine dorsale de votre stratégie numérique. Des lignes d’objet accrocheuses aux textes intelligents qui convertissent, l’e-mail marketing est toujours considéré comme la tactique de marketing numérique la plus efficace pour les professionnels du marketing !

tactiques de marketing numérique

La principale raison pour laquelle l’e-mail est si efficace est qu’il donne aux gens la liberté d’obtenir ce pour quoi ils se sont réellement inscrits, plutôt que des publicités numériques aléatoires et non désirées ou des messages sur les réseaux sociaux.

Mais compte tenu du nombre d’e-mails commerciaux envoyés chaque jour, la boîte de réception est un champ de bataille pour l’attention de vos destinataires, et vous devez faire quelque chose pour vous démarquer !

Il peut être stressant de réfléchir à la manière de donner aux e-mails une apparence professionnelle tout en persuadant les destinataires de lire au-delà de la ligne d’objet.

L’un des moyens d’y parvenir est d’envoyer des e-mails visuellement attrayants.


Concevoir des e-mails incroyables et visuellement attrayants

Comme le souligne toujours l’équipe de Piktochart, le cerveau humain est câblé pour traiter les informations visuelles 60 000 fois plus vite que le texte. Alors qu’il faut beaucoup plus de temps à vos destinataires pour lire un message textuel, il ne faut qu’une seconde pour traiter un message visuel. C’est un atout considérable dans une boîte de réception surchargée !

Dans le domaine du marketing par e-mail, il y aura toujours un débat sur la question de savoir si les courriels en texte brut sont meilleurs que les courriels en HTML ou l’inverse. N’oubliez pas que si vous envoyez du texte brut, vous ne pourrez pas suivre l’ouverture de vos e-mails (qui vous permet de suivre les résultats de vos campagnes marketing), et vos messages n’auront aucun impact visuel. Un e-mail peut servir de support pour présenter et mettre en valeur votre marque de la meilleure façon possible, et un contenu visuel convaincant est le moyen d’y parvenir.

Pour que vos campagnes soient percutantes et trouvent un écho auprès des gens, assurez-vous de connaître les meilleures pratiques en matière de conception d’e-mails. Voici quelques conseils que je souhaite partager avec vous afin que vous puissiez ravir vos destinataires avec des e-mails visuellement attrayants !

comment créer des e-mails visuellement attrayants

Inspirez-vous des modèles prêts à l’emploi

Vous devez vous assurer d’avoir mis en place un modèle qui vous convient et qui dynamisera votre contenu. Les outils de marketing par e-mail vous offrent une sélection de modèles d-e-mails prêts à l’emploi, ce qui peut vous faire gagner du temps lors de la phase de conception et vous permettre de vous concentrer sur la création de courriels professionnels.

Si vous êtes intéressé par d’autres types de modèles, ces présentations, infographies, affiches, brochures et autres sont accessibles à tous. Créez un compte Piktochart gratuit et modifiez tout simplement un visuel existant pour le rendre plus simple.

Dans tout outil proposant des modèles, vous pouvez en choisir un et le personnaliser en fonction de vos préférences et de votre image de marque. Les modèles consistent en différents types de blocs de contenu qui peuvent être dupliqués ou supprimés sans problème. De plus, avec les modèles réactifs FreshMail, vous n’aurez pas à vous soucier de la façon dont votre e-mail s’affichera sur différents appareils, et pourrez offrir à vos clients une excellente expérience mobile.

des modèles d'e-mails d'aspect professionnel

Concevez vous-même un modèle

Si vous ne trouvez rien qui corresponde vraiment à vos besoins, vous pouvez toujours repartir de zéro et concevoir vous-même des modèles d’e-mails professionnels. Les modèles sont constitués de blocs, de la même manière qu’un mur est constitué de briques. Grâce à l’éditeur « glisser-déposer » de votre système de messagerie électronique, vous n’avez pas besoin d’avoir des compétences en codage pour concevoir votre propre projet. Il suffit de choisir et d’ajouter des blocs pour construire votre modèle, puis de personnaliser les styles et autres éléments en fonction de vos préférences.

Réfléchissez à ce que vous voulez accomplir avec votre modèle. Réfléchissez au type et à la quantité d’informations que vous souhaitez envoyer. Gardant cela à l’esprit, prévoyez un modèle simple et épuré qui présente votre contenu de manière facilement compréhensible.

Conseil de pro :

De plus en plus d’e-mails sont ouverts sur des appareils mobiles, et la règle numéro un que vous devez suivre est de respecter le format suivant : 640 pixels de longueur pour 3 pouces de profondeur.

La moitié de 640 px correspond à 320 px, ce qui est un point de rupture courant pour les téléphones mobiles. Les tablettes ne nécessitent pas de points de rupture, de sorte que votre design sera réactif.

Pensez à la mise en page

Organisez votre modèle de façon à ce que vos abonnés voient d’abord les éléments les plus importants. Hiérarchisez votre contenu de haut en bas, et placez toujours vos informations clés avec un appel à l’action en premier et au-dessus du pli. Le design d’un e-mail doit respecter le format suivant : 350 pixels de haut pour 650 pixels de large. Cette zone sera visible dans la plupart des messageries électroniques sans qu’il soit nécessaire de faire défiler la page vers le bas.

Les internautes passent 80 % de leur temps à lire le contenu au-dessus du pli, et l’étude du Nielsen Norman Group montre que nous suivons un schéma en « F » quand nous lisons du contenu sur Internet, y compris des e-mails. Si votre proposition de valeur et votre appel à l’action figurent en haut de la page, vous pouvez être sûr que les abonnés ne manqueront pas ce que vous avez à dire.

Modèle de lecture des e-mails

D’autres éléments de votre e-mail méritent d’être placés au-dessus du pli :

  • votre logo – il indique à votre abonné la provenance du message
  • un lien de prévisualisation – un lien permettant à l’abonné de prévisualiser le message dans un navigateur si l’e-mail ne se charge pas correctement

  • des visuels convaincants – placez un texte alternatif sur chaque image pour vous assurer que votre message est transmis, au cas où les éléments visuels ne se chargeraient pas dans la boîte de réception de l’abonné. Les textes alternatifs peuvent indiquer le contenu du message si les abonnés ne voient pas les images.

Faites en sorte que votre modèle de newsletter soit visuellement attrayant pour le lecteur. Prévoyez beaucoup d’espaces blancs, car ils améliorent la lisibilité de votre message et font ressortir le contenu. Il s’agit d’une règle d’or pour la conception de contenu visuel, qui permet aux images d’apparaître épurées et propres. Ce détail ainsi que d’autres avantages de l’utilisation de l’espace blanc sont bien expliqués dans cet article de blog.

Il est également important d’équilibrer la quantité de texte par rapport aux images dans votre e-mail, pour des raisons de spam. De nombreux filtres de courrier électronique produisent un score SPAM fondé sur le ratio « image/texte ». Veillez à ce que vos e-mails ne contiennent que des détails pertinents et à ce que chaque élément de texte ou visuel ait sa raison d’être.

Conseil de pro :

Utilisez les pieds de page des messages pour contourner les filtres anti-spam et atteindre avec succès les boîtes de réception des abonnés. Équilibrez votre ratio image/texte en plaçant les éléments à forte teneur en texte, comme votre politique de confidentialité, dans le pied de page de votre e-mail. Les filtres anti-spam détecteront le bloc de texte et le verront d’un bon œil, ce qui augmentera la réputation de vos serveurs.

Typographie – les polices de caractères que les e-mails adorent

Une grande partie du design d’e-mails consiste à s’assurer que les applications de messagerie affichent correctement les campagnes. En ce qui concerne le texte, la plupart des problèmes peuvent être résolus en utilisant une police sûre, c’est-à-dire une police installée ou prise en charge par tous les appareils et affichée par tous les navigateurs de tous les fournisseurs de services de messagerie. L’utilisation d’une police sûre garantit que vos abonnés verront le même texte que celui que vous avez conçu lorsque vous avez créé votre newsletter sur plusieurs appareils.

polices de caractères pour les e-mails, polices de caractères pour les e-mails

Pour que votre newsletter s’affiche correctement sur les appareils mobiles, la taille des titres doit être de 30 px (22 px étant le minimum absolu). Le texte dans le corps du message doit être au moins de 14 pixels.

La règle numéro un dans le choix d’une police de caractères est de rendre votre texte facile à lire. Limitez votre choix de polices à deux ou trois polices différentes. Une grande partie de l’élaboration d’un bon design consiste à s’assurer que l’aspect général est cohérent. L’équipe FreshMail a rédigé un article de blog entier sur la façon de choisir la bonne police de caractères pour votre e-mail, en fonction du style de votre message. Vous pouvez le lire ici.

Parler en couleur

La majorité des consommateurs déclarent que la couleur est le facteur le plus important dans leur choix d’articles de tous les jours. La couleur joue un rôle important et peut contribuer à faire passer votre message.

Dans la conception de votre e-mail, contentez-vous de quelques couleurs pour que votre design soit propre et limpide. Choisissez des couleurs qui font partie de l’identité de votre marque ou utilisez celles qui peuvent vous aider à personnaliser votre offre marketing et à mettre les lecteurs dans le bon état d’esprit. Si vous envoyez une newsletter estivale, jouez avec les couleurs vives et introduisez un sentiment saisonnier avec des jaunes ensoleillés ou des bleus doux associés à la mer.

Pour savoir comment choisir et assortir les paires de couleurs appropriées, suivez les règles suivantes :

  • Couleurs complémentaires – C’est la façon la plus simple d’associer des couleurs dans un visuel. Il suffit de choisir deux couleurs situées à des positions opposées sur cette roue.

couleurs complémentaires

  • Couleurs analogues – Observez la proximité des couleurs sur la roue chromatique. Les couleurs voisines s’accordent bien entre elles.

couleurs analogues

  • Triade de couleurs – Combinez trois couleurs, chacune équidistante des autres.

triade de couleurs

S’engager avec des fonctionnalités interactives

Pour sortir du lot, il faut aller plus loin en incorporant des éléments dynamiques qui attirent l’attention de vos lecteurs.

Un GIF amusant, une enquête intégrée ou un appel à l’action animé peut augmenter l’engagement simplement en faisant sourire le destinataire.

Toutefois, il convient de les utiliser avec parcimonie. Après tout, vous envoyez des e-mails professionnels. Remplir vos e-mails de GIFs en pagaille peut inciter les gens à cliquer sur le lien de désabonnement, ou même à classer le mail dans la rubrique spam.

L’ajout de fonctions interactives dans vos e-mails doit toujours remplir un objectif clair et s’aligner sur la voix et le message de votre marque. Surcharger un e-mail de fonctions interactives inutiles risque d’embrouiller et de submerger le lecteur, au lieu de l’intéresser. Il faut donc procéder avec prudence et toujours donner la priorité à l’expérience de l’utilisateur.

Ne véhiculez pas trop de messages dans un seul e-mail

Vous êtes-vous déjà demandé combien d’informations une personne moyenne pouvait-elle retenir en même temps ? Le psychologue Alan Baddeley a découvert que la capacité maximale d’un canal d’information est d’environ 2 à 3 bits de données, ce qui correspond à la capacité de distinguer entre quatre et huit alternatives.

Ne surchargez pas votre lecteur avec trop d’informations !

ne surchargez pas votre e-mail, surcharge d'informations

Utilisez les conseils d’Alan Baddeley lorsque vous rédigez votre e-mail ou votre newsletter. Votre message doit contenir entre 5 et 9 éléments distincts. Toutefois, si vous devez vraiment en dire davantage, essayez de diviser votre contenu en catégories, chaque catégorie ne comportant pas plus de quatre éléments à traiter.

Nous suivons ce principe dans notre newsletter mensuelle. Le message contient notre actualité principale et trois autres titres à lire.

modèle d'email de freshmail

N’oubliez pas de distinguer vos nouvelles ou vos catégories en définissant clairement vos sections à l’aide d’intercalaires ou de bordures et d’espaces blancs. Le fait de diviser vos e-mails par sujets avec des catégories claires aide votre lecteur à parcourir le message et à mieux comprendre son contenu.

S’affirmer avec des visuels convaincants

Le contenu visuel attire les gens et permet à vos abonnés de mieux comprendre votre message. HubSpot a mené une enquête et a demandé à plus de mille professionnels s’ils préféraient les e-mails HTML ou sous forme de texte, et s’ils préféraient les e-mails composés principalement de texte ou d’images. Près des deux tiers ont opté pour des e-mails au format HTML composés d’images.

enquête par e-mail hubspot

Une bonne image vaut mille mots, et la valeur visuelle est extrêmement importante dans toute campagne marketing. La plupart du temps, il n’est pas nécessaire d’être photographe et de prendre les photos soi-même.

Les photographies d’archives facilement achetées en ligne et les ressources gratuites de photographies d’archives offrent des possibilités infinies pour tous les visuels que vous souhaitez inclure dans votre newsletter. Cependant, l’inclusion d’images dans les e-mails est un véritable challenge. Tout d’abord, vous devez les héberger sur un serveur web, puis les insérer dans votre courrier électronique pour qu’elles soient téléchargés à l’ouverture du message.

Lorsque vous envoyez des e-mails visuels, n’oubliez pas les conseils suivants :

  • Évitez de superposer du texte sur des images en arrière-plan. De nombreux clients de messagerie ne les prennent pas en charge.
  • Hébergez les images sur un serveur web

  • Enregistrez les images au format .png ou dans d’autres formats sans perte de données

  • Limitez les images dans une campagne mail à 120 ko au total

  • Si vous envoyez une newsletter de marketing de contenu, placez votre contenu graphique sur le côté gauche de la nouvelle. Les images retiennent davantage l’attention car nous lisons de gauche à droite.

  • Utilisez des images de la meilleure qualité possible et mettez vos produits en valeur en focalisant sur l’image.

  • Veillez à ce que les images de votre e-mail soient des liens cliquables, car les gens cliquent souvent non seulement sur les boutons d’appel à l’action (CTA), mais aussi à d’autres endroits d’un visuel.

  • Utilisez des visages humains – ils attirent l’œil du destinataire plus que tout autre objet.

Conseil de pro :

Si vous voulez attirer l’attention de votre abonné sur ce qui est écrit dans votre appel à l’action (CTA), utilisez une photo d’une personne qui regarde le CTA. Ça marche ! Les abonnés suivront le regard jusqu’au bouton cliquable.

conseils e-mail, personne regardant l'appel à l'action cta

Concevoir un appel à l’action (CTA) irrésistible

L’appel à l’action est un élément crucial de votre campagne d’e-mailing, car il constitue un élément clé de vos objectifs. Le cerveau humain est intrinsèquement curieux de savoir ce qui va se passer ensuite, et vous pouvez utiliser cette curiosité dans votre appel à l’action ! Les gens aiment découvrir et explorer, c’est pourquoi ils essaieront de savoir ce qui se passera après avoir cliqué sur un bouton d’appel à l’action.

Pour vous assurer que votre CTA soit converti :

  • Placez votre appel à l’action au-dessus du pli et faites-en la première chose que vos abonnés voient après avoir ouvert le message.
  • Faites en sorte qu’il soit cliquable. Ajoutez un lien hypertexte avec des caractères plus grands ou présentez l’appel à l’action sous la forme d’un bouton graphique.

  • Les boutons graphiques sont la forme la plus visible et la plus évidente d’appel à l’action.

  • Utilisez des couleurs contrastées et entourez le bouton d’espace blanc pour le rendre encore plus attrayant.

  • Dites à vos abonnés exactement ce que vous voulez qu’ils fassent en utilisant un langage pragmatique.

  • La surcharge de choix est extrêmement facile à invoquer. Avec un seul appel à l’action, il y a toujours une décision à prendre : cliquer ou ne pas cliquer. Restez simple ; souvent, un seul appel à l’action suffit.

  • Lorsque vous avez plus d’un appel à l’action, dimensionnez vos CTA en fonction de leur importance, du plus grand au plus petit.

  • Les boutons de votre newsletter doivent être de grande taille (au moins 44 px x 44 px), car les utilisateurs doivent pouvoir cliquer dessus sur leurs smartphones sans avoir à augmenter la taille de l’écran.

ReallyGoodEmails a classé les boutons CTA en fonction des couleurs utilisées et de leur signification. Cela pourrait vous être utile lors de la conception de votre prochaine campagne.

couleurs des boutons appel à l'action cta

Conseil de pro

Répétez votre appel à l’action dans un post-scriptum pour obtenir plus de clics. Nous attendons quelque chose d’important dans chaque « P.S. », alors ne le gaspillez pas. Placé dans cette partie du message, votre appel à l’action ne laissera personne indifférent.


J’espère que ces conseils vous aideront à faire passer votre message avec style. Quelles sont vos pratiques en termes de conception d’e-mails ? N’hésitez pas à ajouter vos idées dans les commentaires ci-dessous.

Une dernière chose ! Nous avons préparé une offre spéciale pour les lecteurs du blog Piktochart. Essayez FreshMail et créez de superbes e-mails avec nos modèles réactifs !

Utilisez ce lien pour créer votre compte. Vous pourrez utiliser FreshMail gratuitement jusqu’à 500 abonnés. Si votre liste de diffusion est plus importante, vous pouvez acheter n’importe quel type de plan avec une réduction de 15% !

Bonne chance pour vos campagnes d’e-mailing !


De Piktochart : Veuillez noter que toutes les plateformes de marketing par e-mail n’acceptent pas les incorporations HTML dans leurs modèles. Si vous avez l’intention d’insérer votre infographie ou votre visuel sous forme de code HTML, vérifiez d’abord auprès de votre plateforme de messagerie.

Vous souhaitez créer des visuels qui sortent de l’ordinaire sans être graphiste ?

Regardez cette démo gratuite pour apprendre à créer des infographies, des rapports, des présentations, des affiches ou des flyers avec Piktochart.

Voir la démo
démo Piktochart

Voulez-vous faire partie de ces histoires à succès ?

Rejoignez les 11 millions de personnes qui utilisent déjà Piktochart pour créer des histoires visuelles qui tiennent la route.

Oui, je suis prêt !